Bientôt Noël !!

Bonjour à tous,

Êtes-vous dans la même situation que moi? Ma fille de 4 ans regarde les catalogues de jouets et entoure ses choix afin de les coller sur sa liste au Père Noël! Elle l’attend avec impatience… Mais le Père Noël ne donne des cadeaux qu’aux enfants sages, aurait-elle oublié cette information importante? Car je peux vous le dire, elle fait des bêtises! Comme dirait Pénélope : « Des bêtises plus grosse que moi! »

J’ai trouvé une solution pour lui rappeler que pendant le mois de novembre et celui de décembre, le Père Noël ne passera que si elle respecte les règles de vie de la maison avec une lettre personnalisée du Père Noël !!

ENVOYEZ UNE LETTRE DU PÈRE NOËL A MON ENFANT !!

Attendez !!

Le Père Noël a besoin de votre aide : Votre enfant et ses amis sont appelés par les petits lutins. L’horloge magique a été volée et sans elle, le Père-Noël ne pourra pas livrer tous les cadeaux à temps. Pourront-ils sauver Noël et faire vivre à des milliers d’enfants la magie de Noël ?

JE VEUX AIDER LE PÈRE NOËL A RETROUVER L’HORLOGE !!

En bonus, pour l’achat d’une lettre ou d’un livre le cahier d’activité « Mon aventure de Noël » : des puzzles, jeux des 7 erreurs, labyrinthe et coloriage !!

 

Publicités

Mon bullet journal

Titre : Mon bullet avec Bulledop
Auteur : Bulledop
Editeur : Flammarion jeunesse, novembre 2017
Prix DOM: 17,20 euros

IMG-3968

Des conseils pour commencer votre Bullet journal

 

Qui est Bulledop?

Bulledop est tout comme moi une blogueuse parlant de littérature jeunesse mais elle est également une Booktubeuse. Pour ceux qui ne le savent pas, une booktubeuse présente des livres sur sa chaine YouTube.

Bulledop y parle aussi de Bullet Journal!!! (d’où son livre!).

Voici le lien où elle vous parle de son livre : Bulledop vous dit tout sur son bouquin!

Qu’est-ce qu’un Bullet Journal?

Bullet Journal ou Bujo (contraction de Bullet Journal) pour les intimes est un carnet qui permet d’améliorer l’organisation personnelle et/ou professionnelle. C’est une combinaison d’agendas, de To Do List, de journal intime, et c’est vous qui décidez de son contenu, de ses rubriques, etc. car il est hyper personnalisable. C’est un DIY (Do It Yourself !!)

Et comme les vidéos sont plus parlantes, je vous propose de regarder celle-ci sur :Qu’est-ce que le bullet journal?

Pourquoi ai-je choisi de vous présenter ce livre aujourd’hui?

Tout simplement parce que je bujote depuis le mois de Novembre, car j’ai un très TRÈS gros défaut : la procrastination.

Oui!! Je remets tout au lendemain parce que j’ai beaucoup de choses à faire et que j’ai un peu de mal à organiser mon temps et par conséquent je ne fais pas grand chose, résultat :  certains de mes projets prennent du temps à se concrétiser.

Comme je vous l’annonce souvent sur la page Facebook, je souhaite développer des activités et des ateliers autour de la lecture, il me fallait donc un outil fiable et transportable pour noter mes objectifs, la manière dont je dois m’y prendre pour les atteindre, les tâches à remplir pour y arriver, les échéances que je me fixe et toutes les autres informations importantes personnelles (les trackers pour les petites maladies des enfants, mes progrès au sport, …) et professionnelles (noms des personnes que je rencontre, partenariat ou fournisseurs, etc.)

Je suis une fan de papeterie, de stylos, et j’adore écrire donc j’ai cherché sur le net un support pouvant regrouper toutes ces fonctions mais comme il n’en existe pas de tout fait alors j’ai trouvé des sites où certaines bujoteuses parlaient de leur propre expérience avec ce journal… j’ai tout de suite été conquise mais il me fallait plus ! Et comme on ne se refait pas : j’adore les livres et les librairies (je ne vous l’avais pas encore dit?) forcément il m’en fallait un sur ce concept et comment en débuter un, le présenter et mettre en page mon propre bujo.

Le livre de Bulledop répond à toutes ces questions avec des illustrations, des exemples, une petite touche d’humour parfois et surtout le plus important un carnet vierge pour commencer son bujo! Oui, Oui ça a été l’argument décisif pour faire mon choix !!

  • Elle y explique comment faire les pages pour s’organiser au quotidien (construire un calendrier annuel, réaliser un agenda semainier)

 

 

  • Des Dailies pour savoir comment organiser sa journée :

IMG-3973 (1)

  • Elle donne des conseils pour décorer et embellir son bujo :

IMG-3974 (1)

  • des exemples de trackers (ici la liste des livres lus, ça me parle !!) :

IMG-3975 (1)

Mon Bullet Journal

J’ai donc commencé mon bujo au mois de Novembre sur le carnet vierge de Bulledop, mais je me suis vite aperçue que ce support ne me convenait pas, en effet, les pages se suivent et même si les collections permettent de retrouver une info dans une autre page du cahier, j’avais besoin que toutes les infos soient classées ensemble. J’ai don opté pour un bujo sur Filofax que l’on appelle BUJOFAX.

Quelques photos pour vous présenter mon bujofax :

  • J’utilise un planner vert que j’ai un peu décorer avec des stickers et des washis, j’utilise des intercalaires pour séparer les différentes sections (c’est pour cela que j’utilise ce support plutôt qu’un carnet) :
  • Pour décorer mes pages, j’utilise des stickers à colorier (je suis une bille en dessin !) mais le coloriage j’aime bien et ça aide à faire passer le temps lors des réunions (hi hi hi)

IMG-3977

  • Je me fixe un objectif au mois puis des objectifs pour les 4 semaines et trois tâches pour y parvenir avec une matrice des tâches importantes à réaliser (selon la méthode du M3 Journal!) :

InkedIMG-3978_LI.jpg

Puis je répartis les tâches en fonction des jours de la semaine :

InkedIMG-3979_LI.jpg

  • Et enfin mes collections :

 

Voilà, pour m’organiser j’ai complètement personnalisé mon bullet journal en complilant plusieurs méthodes d’organisation dont celle du M3 journal.

 

Et vous connaissez-vous le bullet Journal? qu’en pensez-vous?

 

La vanité de Compère Citronnier

De Kristelle APATOUT
Chez Jasor, Mars 2013
Prix 9,50€

citronnier

Une bonne leçon de moral

Résumé

Compère Citronnier est le plus bel arbre, ses fruits, les citrons sont  gros et juteux ! Les autres arbres le jalousent et tous les animaux veulent goûter à ses fruits.

Seulement à force de flatterie, il devînt un arbre vaniteux et méchant. Les animaux décidèrent de lui donner une bonne leçon.

Découvre avec ce conte comment le Citronnier est devenu l’arbre chétif que l’on connait de nos jours.

Mon avis

Je suis heureuse de pouvoir vous faire découvrir ou redécouvrir la littérature Antillaise pour la jeunesse.

L’histoire de compère Citronnier déborde d’imagination, en la lisant, je me suis de nouveau retrouvée en colonie de vacances lors des veillées nocturnes quand les animateurs nous contaient des histoires! Yé CRIC… Parfois elles faisaient peur mais souvent nous devions trouver et retenir la morale . . . Yé crac. . .

Je vous propose de rencontrer Kristelle Apatout, l’auteure grâce à cette petite interview :

Interview de l’auteur

GDL : Pouvez-vous vous présenter? (Nom, Prénom, travail, quelques mots sur votre vie privée (enfants,…))

KA : Je m’appelle Kristelle Apatout. Je suis née le 26 octobre à Meaux en Seine et Marne, j’ai vécu là-bas jusqu’à l’âge de 7 ans. J’ai deux sœurs, une petite et une grande. Elles sont toutes les deux professeur.

Je suis mariée et mère de trois enfants (Une fille et deux garçons) âgés de 2 ans, 4 ans et 13 ans. Je vis à Sainte-Anne. Je suis éducatrice de jeunes enfants. J’ai travaillé de nombreuses années en crèche en tant qu’éducatrice puis directrice. Actuellement, je suis éducatrice de jeunes enfants indépendante. Je réalise des missions dans les structures d’accueil de la petite enfance, du soutien à la parentalité avec les particuliers par le biais des CCAS et des associations de service à la personne…

Qu’est-ce qui vous à amener à écrire des livres pour enfants? Et pourquoi avoir choisi ce public?

Enfant, mes parents me racontaient beaucoup d’histoires pour m’aider à m’endormir. Ma mère me lisait les contes classiques : comme le petit Chaperon rouge, Blanche Neige, La Belle au bois dormant… De temps en temps, mon père aussi, me racontait des histoires créoles. Il s’agissait des contes créoles traditionnels de compère Lapin, compère Zamba etc. J’aimais beaucoup ces moments.

A 12-13 ans, mes loisirs favoris étaient la lecture et le dessin. Nous habitions à cette époque, à la campagne, nos parents travaillaient. Pendant les vacances, lorsqu’on ne sortait pas en famille (visites aux cousins, grands-parents, plages, courses), c’est à la maison qu’on s’occupait. Au collège, je me suis rendue compte que mes rédactions plaisaient. J’ai été encouragée par mes professeurs de français.

Plus tard, j’ai tenu un blog de textes divers : politique, société, famille, culture… Il m’a amené progressivement à écrire sur la Nature, et, pour les enfants.

De plus, en tant qu’éducatrice, je ne trouvais pas dans les librairies des histoires satisfaisantes, qui mettaient en valeur notre patrimoine. Je voulais des contes qui parlent de notre environnement, des textes qui décrivent les richesses de notre faune et flore. Je voulais vraiment faire découvrir et apprécier la Guadeloupe, la Caraïbe.

D’où vous est venue l’idée de l’histoire de Compère Citronnier?

Je ne sais pas comment viennent les idées. C’est souvent en observant l’environnement qu’une pensée en amène une autre.

Cette histoire fait partie d’une forme de collection de contes dans lesquels je m’interroge sur les raisons des particularités des êtres vivants.

Pour « La vanité de compère citronnier », j’ai voulu faire un conte mettant en valeur nos arbres parce qu’ils sont tous magnifiques. On ne fait pas attention à eux car ils font justement partie du paysage. Ils sont pour nous « communs » J’ai imaginé un flamboyant extravagant, un campêche rustre, un figuier maudit lugubre et un citronnier qui était autrefois vaniteux car il était le plus beau. L’enfant grâce aux histoires pourra porter un autre regard sur ces arbres et chercher à les découvrir. « L’animisme » qui caractérise sa pensée facilite encore cela.

Et pourquoi avoir décidé de la faire publier?

Mes proches ont aimé cette histoire, ils m’ont conseillé de la proposer aux éditeurs.

Pouvez-vous nous expliquer les étapes par lesquelles vous êtes passée pour aboutir à cette publication?

J’ai seulement écrit le texte. Je l’ai adressé aux éditions Jasor. Il a été soumis au comité de lecture puis retenu. Un contrat d’édition a été signé avec les éditions Jasor. Nous avons ensuite procédé à des corrections. Certaines parties ont dues être complètement réécrites. Les éditions Jasor ont ensuite trouvé un illustrateur. On m’a soumis les dessins. Puis le livre est sorti. La procédure a duré environ deux ans car il a été difficile de trouver l’illustrateur adéquat.

Intervenez-vous dans des écoles ou des associations pour parler ou raconter cette histoire?

Oui, l’association « Ka, Contes et Comptines » a été créé en août 2016. Nous nous déplaçons dans les écoles pour raconter cette histoire et bien d’autres aux enfants. 11 petits spectacles ont déjà été proposés en écoles, médiathèque, centre culturel, OMCS. Je dis spectacle car il s’agit d’animations autour du livre. Les histoires sont entrecoupées de chansonnettes. Je suis accompagnée d’un joueur de tambour et d’une danseuse de gwo ka. C’est un partenariat avec l’association culturelle « Lakou véranda » (musique et danse traditionnelle)

Ayant l’imagination un peu fertile, j’ai voulu proposé un concept nouveau. Je propose aux établissements, de créer un conte en adéquation avec leur projet. Les histoires racontées sont inédites. C’est ainsi que les histoires suivantes sont nées :

Pourquoi le racoon porte un masque

Pourquoi mange-t-on des ignames à Noël

La légende du poisson armé

Pourquoi le chant du coq fait le soleil se lever etc…

Quelles sont vos projets pour l’avenir en tant qu’auteure? Avez-vous d’autres livres en cours de rédaction?

J’ai beaucoup de projets. Grâce à l’association « Ka, contes et comptines » je continue à écrire et à lire des histoires aux enfants. Le grand projet 2017-2018 est de publier un livre CD en collaboration avec un artiste peintre guadeloupéen. J’espère pouvoir le mener à bout !

Je vous remercie de l’intérêt que vous portez à mon activité à bientôt !

 

 

Je t’aimerai toujours quoi qu’il arrive 

De Debi Gliori 
Chez Gautier Languereau, Octobre 2016
Prix DOM: 14,80€


Livre sonore raconté par Élodie Fondacci 

Raconter l’amour maternel

Résumé 

Petit Renard est de très mauvaise humeur ce soir, il casse ses jouets, renverse les meubles et il crie très fort persuadé que personne ne l’aime.

Maman Renard va le rassurer au fil des pages en lui disant que quoi qu’il arrive elle l’aimera toujours.

Mon avis

Ce livre m’est littéralement tombé dans les bras lors d’une de mes flâneries en librairie (j’adore! 😍J’adore les librairies 😍). Je cherchais un recueil de contes à lire le soir avec ma fille de 3 ans, finalement j’ai opté pour cette belle histoire et je ne regrette pas du tout. En effet, depuis la naissance de sa petite sœur de 4 mois, elle est comme Petit Renard : en colère. Elle n’écoute plus, elle boude, crie parfois et casse ses jouets, avec ce livre j’ai pu lui faire comprendre que notre amour pour elle est éternel même si je dois m’occuper beaucoup de sa petite sœur.

La maman Renard est très rassurante, elle explique à son fils qu’elle l’aimera en toutes circonstances et les illustrations nous montrent comment elle prend soin de lui (lors du repas du soir, du bain, au moment de le coucher,..,). Ce livre a pour but de rassurer les enfants mais également d’apaiser les parents.

Le plus : c’est un livre sonore, l’histoire est racontée donc l’enfant peut l’écouter simplement en appuyant sur une puce.

Ma note sur 5 :

Le jour où j’ai raté le bus

De Jean-Luc LUCIANI
Chez Rageot, Février 2016
128 pages, Prix DOM : 7,48€

Le jour où j'ai raté le bus.jpeg

Un roman parlant du handicap et recommandé par les enseignants

Dès 8 ans

 

Résumé

Benjamin n’est pas un garçon comme les autres. Pour la voisine d’en face, il est handicapé; Pour une adolescente, il est débile et pour le directeur de son école c’est un enfant extraordinaire.

Il adore respecter les horaires car si on ne les respecte pas :

Le monde ne tourne pas bien et les gens se retrouvent la tête dans le mauvais sens

Seulement voilà, un jour le réveil de ses parents ne sonne pas et les horaires ne sont plus du tout respectés : sa mère est en retard et ne peut pas déposer son petit frère à l’école, et Benjamin rate le bus qui l’emmène tous les jours dans l’établissement qu’il fréquente.

Aïe ! Aïe ! Aïe ! C’est une catastrophe, le monde ne va plus tourner dans le bon sens d’autant plus que sous les conseils malveillants d’une adolescente il prend un autre bus qui le dépose dans une autre ville (pour lui c’est un autre pays et même le bout du monde !!). Mais cette situation qui au départ est très angoissante pour Benjamin devient très vite un jeu où il s’amuse avec les personnes qu’il rencontre et cherche à découvrir de nouvelles sensations..

J’ai des étoiles pleins la tête. J’ai des images, des odeurs, des bruits, des sensations qui m’étaient inconnues jusqu’ici. Comme si j’avais réussi à aller au bout de mon monde seul, par mes propres moyens, sans l’aide de personne. J’ai un immense goût de liberté posé sur la langue et je prends soin de garder la bouche fermée pour le retenir. Je ne veux pas le laisser partir. C’est un goût tout nouveau pour moi et je peux vous dire qu’il est très spécial, ce goût là. Je l’aime.

A vous de découvrir si Benjamin rentra chez lui ou non? 😉😉

Mon avis

C’est un livre que je classe directement dans  » les livres qui donnent envie de lire ». Idéal si vous parents, vous souhaitez initier vos enfants à la lecture d’un roman. Il éveil la curiosité! Je l’ai lu avec grand plaisir car j’y ai retrouvé de l’humour, du voyage, de l’amour familial et bien d’autres choses. Benjamin aime le goût de la liberté et moi j’ai adoré lire son histoire !! Les personnages sont amusants et tellement bien décrits que je croyais les connaître.

Pour les enseignants qui hésitent encore où qui recherchent un livre pour leur classe, celui-ci est tout trouvé car il parle de l’autisme sans même que ce mot n’y soit présent, il parle de tolérance, il parle d’autonomie et de la capacité à se dépasser. Benjamin est considéré par les personnes dites normales comme un débile et pourtant c’est lui qui s’amuse, c’est lui qui vit !!

A vous de jouer! Vous trouverez la fiche pédagogique ICI.

J’ai vraiment un gros coup de cœur pour ce roman. Cette version est une ré-édition, la première version a été éditée chez Rageot en Septembre 2006 pour les enfants de 10 ans et plus.

Vous trouverez un petit mot sur l’auteur dans la fiche pédagogique.

Ma note sur 5 : ❤❤❤❤❤

SOCRATE Le lapin noir

De Théa Dubelaar-Balzamont
Chez Editions Jasor, Septembre 2014
Prix : 7,50€

Socrate le lapin noir.png

Une histoire qui finit bien…

Dès 7 ans

Résumé

Benny est un petit garçon triste car sa mère vit avec un homme violent qui fume et rentre saoule tous les soirs. Il trouve qu’il ne la mérite pas et voudrait vivre seul avec elle.

Un jour, Benny aperçoit un lapin sous sa véranda, un joli petit lapin tout noir. Immédiatement, il le baptise Socrate et souhaite l’adopter. Mais Socrate est craintif et entendant le beau-père crier en appelant Benny, il détalle à toutes jambes!!

Benny ne voudrait pas fâcher le beau-père, mais il traîne quand même en chemin autant que possible. Il cherche le lapin. Son lapin. Il regarde partout : entre les arbustes, sous les voitures. Le plus discrètement possible pour ne pas passer pour un petit mal élevé, il jette même un coup d’oeil chez les gens – au cas où socrate se serait réfugié sous une autre véranda.

Le petit garçon réussit à attraper le lapin et à convaincre sa mère de le garder car c’est un petit lapin magique, elle le sent, il est capable de changer les gens et de rendre sa famille heureuse.

A vous de découvrir comment 😊

Mon avis

Je suis heureuse de vous présenter ici le premier livre de littérature antillaise issu de ma collaboration avec les éditions Jasor ! Et quel livre… Une belle histoire d’amitié entre un petit garçon et un lapin, une histoire d’amour entre une mère et un fils et ce malgrè la présence « indésirable » du beau-père violent et de l’arrivée prochaine d’un enfant issu de cette union.

Des histoires comme celle de Benny, on souhaiterait qu’il y en ait plusieurs car la fin est heureuse et elle fait du bien au moral !!

Le livre se lit très facilement et est accessible aux lecteurs confirmés (à partir de 7 ans), il n’y a pas d’illustrations mais il est tellement aisé d’imaginer les scènes, les décors et même de sentir les odeurs qu’elles ne manquent pas !

Bref, vous pouvez vous laissez tenter !  Nous on a adoré !

Note sur 5 : ❤❤❤

Les nouveaux livres personnalisés de 2017

Chers Lecteurs en herbe,

Après un silence de trois longues semaines du à notre déménagement, je suis heureuse de vous annoncer que notre catalogue de livres personnalisables s’enrichit de 3 nouveaux livres pour cette année avec:

🌱2 livres en grand format🌱

  • 1 BD : Super-Héros

Votre enfant devient le super-héros de
cette incroyable aventure. Lui et ses
amis seront capturés par le professeur
méchant. Mais pourront-ils déjouer ses
plans diaboliques et sauver la terre d’une
destruction proche ?

Visualiser le pdf de super-héros

Acheter à 22,89 €

  • 1 album de naissance

Un album pour se souvenir des moments
précieux de la vie de votre bébé : de ses
premiers moments à la maison, ses
premiers sourires, ses premiers pas … à
ses découvertes du monde. Collez vos
photos préférées et créez un ouvrage
unique à l’image de votre enfant.

Visualiser le pdf d’album de bébé

Acheter à 22,89 €

🌱1 livre format A5 🌱

  • Mon aventure de Noël

Votre enfant et ses amis sont appelés
par les petits lutins. L’horloge magique
a été volée et sans elle, le Père-Noël ne
pourra pas livrer tous les cadeaux à
temlps. Pourront-ils sauver Noël et
faire vivre à des milliers d’enfants la
magie de Noël ?

Feuilleter le livre

Acheter à 19,44 €

• 10 à 20 éléments de personnalisation

• 24 pages

• Disponible Français et Anglais

• Couverture souple ou rigide 

Comme toutes les autres, ces histoires ont été développées en partenariat avec des équipes pluridisciplinaires. « C’est ce qui fait la richesse de nos produits », avoue Catherine Bouhet Walker, dirigeante du réseau Mon Monde à Moi. Et ces équipes sont avant tout composées des distributeurs eux-mêmes, qui peuvent participer aux groupes de travail.

« Nous travaillons aussi avec des enfants, des écoles (beaucoup Montessori aussi), des orthophonistes, psy et chacun amène son expertise, ajoute Catherine Bouhet Walker. Notre ambition, à travers nos livres, est non seulement la personnalisation mais avant tout apprendre tout en s’amusant ! »

Source « Toutelafranchise.com »

Pour consulter nos autres livres personnalisables , rendez-vous à la page : Livres personnalisés : contes et histoires

Ce site utilise PayPal afin de vous garantir une transaction sécurisée :

 

Une fois le paiement validé, vous serez redirigé vers la page de personnalisation des livres.

Conditions générales de vente