Hugo et les rois Être et Avoir

De Anne Marie Gaignard
Chez le ROBERT
Prix DOM: 18,59€

Méthode révolutionnaire pour ne plus faire de fautes en orthographe

Résumé

Hugo est un petit garçon qui a toujours des zéros aux dictées. Il en triste car ses camarades se moquent de lui « tu as encore la bulle Hugo ».  Il aimerait réussir à ne plus faire de fautes. La petite fée Nina vient lui rendre visite un soir pour l’aider et lui donner des conseils et des techniques pour ne plus faire de fautes lors des dictées. Elle lui présente le gentil roi Être qui l’aide à comprendre comment l’habiller en posant la question « QUI EST-CE QUI ? » et le méchant roi Avoir qui lui tend des pièges mais en posant la question « QUI ou QUOI ? » le petit garçon comprend les accords.
A Chaque fois que Hugo réussit un exercice il obtient une clef magique, le but étant d’en récolter cinq.

Quelques mots sur l’auteure

Anne Marie Gaignard rencontre de sérieuses difficultés en orthographe et en lecture.  Son institutrice, convaincue qu’Anne Marie est dyslexique, conseille à ses parents de consulter un orthophoniste. On diagnostique à tort une dyslexie pour justifier ses difficultés à lire et écrire. Les quelques séances suivies ne permettent pas de régler le problème.

Elle découvre tardivement à l’âge de 35 ans qu’elle n’est pas dyslexique, mais dysorthographique. Lors d’une réunion de parents d’enfants dyslexiques, elle réalise que son problème est remédiable. Il n’est pas la conséquence d’une dyslexie – c’est-à-dire d’un dysfonctionnement cérébral – mais d’une dysorthographie causée par des méthodes d’apprentissage qui ne lui ont pas convenu, en l’occurrence la méthode dite globale. Cette prise de conscience est un véritable choc pour elle.
Anne-Marie se lance alors le défi de trouver une méthode efficace pour en finir avec les fautes d’orthographes. Elle décide de tout reprendre à zéro en créant sa propre méthode d’apprentissage de l’orthographe qu’elle nomme » Défi 9″. Elle décortique le piège du participe passé avec le « gentil » verbe « être » et le « méchant » verbe « avoir ».

En 2003, Publication de son premier livre, Hugo et les rois, édité aux Éditions Le Robert.

29 Août 2012, Elle est reçue par le Ministère de l’Éducation nationale dans le cadre de son travail pour la généralisation de sa méthode pédagogique.

Source : http://www.defi9.fr/

Elle en parle:

 

Mon avis

« Méthode révolutionnaire ayant déjà conquis plus de 200 000 lecteurs et suivie par des enseignants confrontés aux problèmes d’orthographe de leurs élèves »

Je n’ai aucun mal à croire à cette affirmation de l’éditeur, en effet, les fautes d’orthographe et les zéros en dictée sont de plus en plus fréquents actuellement (et le langage SMS n’arrange vraiment pas les choses!).

D’abord développés pour les enseignants, cette méthode et les livres s’adressent maintenant également aux parents qui peuvent donc aider leurs enfants à améliorer leur orthographe et surtout à comprendre les règles de grammaire plus facilement et de façon imagée et ludique (ce qui peut être une aide précieuse quand on a une mémoire visuelle).

Apprendre l’orthographe grâce à un conte, une histoire, la lecture tel est l’objectif de cette méthode.

Aujourd’hui, environ 50 % des élèves de 6e ne sauraient pas écrire une phrase sans faute d’orthographe (enquête PISA 2012). Les lacunes s’accumulent dès le primaire et le risque de décrochage est fort. Hugo et les rois Être et Avoir s’adresse à ces enfants qui ne parviennent pas à assimiler les règles de l’écrit avec les méthodes traditionnelles.

Pour avoir été maître de stage pour des étudiants, je peux vous dire qu’un jeune en troisième année de licence ou deuxième année de BTS qui laisse à chaque phrase au moins trois fautes d’orthographe, ça existe!! Et parmi tous ceux que j’ai accompagné (une dizaine environ) une seule, voir deux m’ont donné des mémoires sans ou avec peu de fautes!

Les questions que je me posais à cette époque étaient : mais comment un jeune à ce niveau d’étude peut-il laisser autant de fautes!? Ont-ils conscience qu’il y a des méthodes et astuces pour les éviter? Est-ce que ces fautes sont dues à un manque d’attention ou un manque de connaissance?

Je n’ai jamais pu y répondre et en tant que blogueuse (littéraire, en plus), j’essaie de m’appliquer à ne pas en laisser dans les articles. Pour cela j’utilise les méthodes suivantes:

  • la première est la relecture, oui je me relis plusieurs fois. Et parfois je me fais relire par des proches! Quand on a le nez dedans, il n’est pas toujours évident de voir les fautes et un regard externe peut être d’une grande aide.
  • la seconde, les correcteurs d’orthographe et de grammaire des logiciels de traitement de texte qui sont de bons outils.
  • la troisième : la reformulation, eh oui! Si je ne suis pas certaine de l’orthographe d’un ou plusieurs mots, j’utilise des synonymes.

Bien sûr parfois quelques fautes échappent à ma vigilance mais je limite les risques.

Et vous chers parents, vos enfants ont-ils du mal avec l’orthographe?

« Cet article fait partie de l’événement interblogueurs #CoulissesDuBlog créé par Mia, du blog Trucs de Blogueuse. Chaque semaine, je publie un article où je vous donne les dessous de mon blog.

Pour lire les autres participations, allez sur ce lien : http://www.trucsdeblogueuse.com/coulissesdublog3

Vous pouvez également participer à cet événement, voici les conditions : http://www.trucsdeblogueuse.com/evenement-coulisses-du-blog-2017 »

trucs-de-blogueuse-coulissesdublog-2017.jpg

Publicités

Fait dodo petit loup

Chers Lecteurs en herbe,

Croyez-le ou non, ma fille née le 17 Décembre a reçu du Père Noël : un livre! 😊

De Sophie de Mullenheim
Illustration : Tiago Americo
Chez Les Deux Coqs d’Or, Oct. 2016
Prix DOM: 22,89€

Livre-tissu animé, à partir de 0 ans

Résumé de l’éditeur

« Il fait nuit. La lune s’est levée. Petit loup n’a pas envie de se coucher… Et puis, il y a encore plein d’animaux éveillés ! »

Une petite histoire ludique et joyeuse sur un petit loup qui préfère s’amuser plutôt que de faire dodo.

Un grand livre tissu tout doux.

Des matières à toucher, comme du velours pour Petit loup !

Avec des animations au fil des pages : trois volets en feutrine et tissu doux, et un petit grelot qui favorisent le toucher et l’éveil des tout-petits.

Avis :

  • Par Maridesiles – 8 novembre 2016 sur Amazon

Ma fille l’a eu en cadeau, son premier livre en tissu. Le livre est très doux au toucher et très léger. Il est pleins de couleurs ce qui attire l’attention de l’enfant. Possibilité de toucher les différentes matières car à l’intérieur du livre il y a de la feutrine, et Petit Loup est en velours.

Bébé adore toucher car pour lui c’est agréable. Un petit hocher à la fin du livre. Peut être transporté partout. Ma fille l’aime bien l’histoire de Petit Loup qui ne veut pas dormir… bref, un livre amusant avec des volets en feutrine à soulever, l’enfant adore. A voir avec le temps pour l’entretien !!

  • Par Moi 😊

Un livre-tissu pour bébés! Quand on sait à quel point il est important pour moi de sensibiliser les enfants dès leur plus jeune âge à la lecture, je ne pouvais rêver mieux comme cadeau pour elle : merci Père Noël 😘

Même si à 4 semaines elle est encore petite pour s’en intéresser vraiment, ce livre est parfait pour les bébés: il y a des textures différentes à toucher, des volets à soulever et un petit hochet sur la dernière page (je m’amuse à le secouer d’un côté puis de l’autre pour qu’elle tourne la tête). Les illustrations sont belles et attirent le regard. Bref, Pour résumer, ce livre est parfait si vous chercher à éveiller les sens de bébé!

Je lui ai déjà lu l’histoire, elle l’a déjà touché et j’ai même l’impression qu’il peut également servir de doudou (à voir).

Note sur 5 : ❤️❤️❤️❤️

La passe-miroir (Tomes 1 et 2)

De Christelle Dabos
Chez Gallimard jeunesse
Tome 1 : les fiancés de l’hiver, paru en Juin 2013 / prix DOM: 20,7€
Tome 2 : les disparus du ClairdeLune, paru en Octobre 2015 / prix DOM: 21,9€

A partir de 12 ans

Résumé

Tome 1 : les fiancés de l’hiver

L’histoire se déroule à une époque où la Terre est séparée en plusieurs « arches » suite à un événement appelé La déchirure. Ophélie est une jeune femme maladroite vivant sur l’arche d’Anima, sa particularité réside en ses pouvoirs et ceux de sa famille : elle est liseuse (elle peut lire le passer d’un objet et ressentir les émotions des personnes l’ayant touché) et passe-miroir. Ses parents ont décidé de la marier à un homme vivant sur une autre arche: le Pôle, cette union a été approuvé par les doyennes, elle ne peut s’y opposer.

Elle se voit contrainte de quitter sa famille et son musée pour suivre Thorn son futur mari à la Citadelle (capitale du Pôle). Elle est accompagnée de sa tante et marraine Roseline qui joue le rôle de chaperon car selon la tradition sur Anima, un délai d’un an est nécessaire entre les fiançailles et le mariage.

Une fois arrivée sur l’arche, la jeune femme s’aperçoit rapidement que sa vie ne sera pas aussi simple que sur Anima, en effet, son futur mari et sa tante Berenilde cachent la vraie identité d’Ophélie : les habitants de la citadelle ne doivent pas savoir qui est elle est ni pourquoi elle est arrivée au Pôle.

La jeune femme (en apparence fragile) devra s’adapter rapidement afin de reconnaitre les différentes familles présentes sur cette arche et leurs pouvoirs mais également faire face à plusieurs intrigues, complots, menaces et autres jalousies pour enfin découvrir la véritable raison de cette future union avec cet homme énigmatique, froid et détesté de tous.

Tome 2 : les disparus disparus du Clairdelune.

Le Clairdelune est l’endroit le plus sur de la Citadelle, et pour cause, c’est la résidence de l’Ambassadeur Archibald, le meurtre et les autres machinations y sont interdits ! Mais alors comment expliquer que des hommes venus y chercher une protection soient portés disparus??

Ophélie d’abord proclamée vice-conteuse par le Seigneur Farouk, se voit attribuer le titre de grande liseuse familiale et par conséquent l’enquête sur les disparitions, ses dons pourront permettre de remonter la piste des coupables. Victime elle-même des mêmes menaces que les disparus, la jeune femme doit rapidement résoudre cette énigme avant la date de son mariage.

Thorn, son fiancé l’envoi avec sa famille loin de la Citadelle afin de la protéger, mais cet éloignement sera t-il suffisant? A qui peut-elle faire confiance?

Mon avis

Je dois dire que je me suis laissée influencer dans le choix de ces livres : les avis et excellentes critiques de mes amis libraires, le manque de disponibilité à la médiathèque (eh oui, ils étaient toujours empruntés par une autre personne) ont piqué ma curiosité (et pourtant j’ai fait de la résistance: le premier tome est paru en 2013 🤔). Mais je ne regrette pas du tout!!

Cette saga est tout simplement géniale, c’est le premier roman de Christelle Dabos et elle étonne par son imagination, son univers fantastique, ses personnages. J’y ai retrouvé l’univers d’Harry Potter.

Les intrigues déjà haletantes et bien menées dans le Tome 1 s’intensifient et sont liées entre elles dans le deuxième volet. Le lecteur est aussi éclairé sur certains personnages, notamment sur l’énigmatique Thorn, et sur certaines zones d’ombre sans pour autant dévoiler totalement le mystère du fameux livre du Seigneur Farouk.

J’ai carrément dévoré ces deux tomes et ils sont mes premiers coups de cœur pour cette année 2017! J’adore commencer l’année comme ça 😁

Note sur 5 : ❤❤❤❤❤

Bonne année 2017

Mes chers Lecteurs en herbe,

L’année 2016 s’en est allée! Je vous souhaite à tous pour cette nouvelle année du bonheur, de la joie, la santé et la réussite dans vos projets.

Concernant les vœux littéraires, je vous souhaite des lectures riches et envoûtantes, de belles rencontres avec des personnages attachants. Que vos lectures vous permettent de voyager, découvrir, apprendre, imaginer le monde.

Joyeuses fêtes de fin d’année

Bonjour à tous nos Lecteurs en herbe,

Je n’ai pas publié depuis un petit moment déjà, avec les préparatifs des fêtes de fin d’année, les vacances de ma première fille ( je teste avec elle les animations programmées pour 2017!) et l’arrivée de la seconde (eh oui! 😀 elle est née le 17!) le temps a été plutôt court. 

Aujourd’hui je tiens à vous souhaitez à tous de très belles fêtes. Merci de nous suivre (par mail ou Facebook).

Si je dois faire un bilan de l’année 2016, il faut noter : 

  1. Notre projet autour de l’accès aux livres des enfants guadeloupéens par le biais d’un sondage mené avec l’Asosyasyon Kiltirel Bokantaj auprès des écoles, crèches et particuliers et dont nous allons bientôt publier les résultats.
  2. La création de ce blog au mois de Septembre, afin de partager mes lectures et mes coups de cœur en littérature jeunesse.
  3. La création de Graines de Lecteurs avec la vente des livres, cahiers d’activités, CD personnalisés pour les enfants de 0 à 10 ans. Ce concept permet aux enfants de mieux s’identifier dans les histoires, de développer leur imagination et leur curiosité et répond à notre projet d’accès aux livres.

Pour l’année 2017 et grâce à vous, Graines de Lecteurs pourra vous proposer encore plus de livres à lire avec vos enfants, étoffer  sa gamme de cadeaux personnalisés avec des nouveautés  : notamment des dessins animés personnalisés (avec votre enfant)!! Des animations et bien plus encore… Vous serez bien entendu informés de notre programme ( participation aux salons, activités, …) sur le blog et notre page Facebook.

N’hésitez pas à nous laisser des commentaires et des avis afin que nous puissions continuer à améliorer nos services et répondre à vos attentes.  

Si vous êtes clients de Graines de Lecteurs parlez de nous autour de vous (collègues, amis, famille,…).

LAST DESCENDANTS – An Assassin’s creed series

De Matthew J. Kirby
Chez Bayard, Octobre 2016
Prix DOM : 19,44€

 

last-descendants

 

Une nouvelle série basée sur le très célèbre jeu d’Ubisoft « Assassin’s creed »

A partir de 12 ans

 

Résumé

Owen est un adolescent tourmenté par l’arrestation de son père pour braquage et sa mort en prison. Il n’a qu’un seul objectif : découvrir la vérité et pouvoir l’innocenter !

Quand Monroe, l’informaticien du lycée lui propose une expérience dans l’Animus (étrange machine permettant d’explorer le passé de ses ancêtres grâce à l’ADN du sujet), il y voit une belle occasion d’explorer le passé de son père et d’atteindre son objectif.

Accompagné de Javier, son ami, il se rend au lieu de rendez-vous. Après un bref échange avec l’informaticien, les adolescents découvrent qu’il y a plusieurs points de « concordance de mémoire génétique » entre eux, ce qui signifie que leurs ancêtres se sont croisés plusieurs fois à des moments et des lieux différents. Ils acceptent d’être connectés tous les deux à l’Animus dans la même simulation.

Au cours de cette expérience, ils découvrent l’existence d’une ancienne relique au pouvoir étrange dont veulent à tout prix s’emparer deux puissantes organisations : les Assassins et les Templiers qui se font la guerre depuis de très nombreuses années. Afin de les devancer et de la retrouver le premier, Monroe réunit d’autres adolescents pour partager une simulation commune dans l’Animus pendant la guerre de Sécession.

Mais malgré ses efforts pour les protéger, les adolescents et Monroe sont retrouvés par les deux organisations, une traque commence où chacun devra choisir son camp : Templier ou Assassin?

Mon avis

Influencée par le jeu vidéo, pendant toute ma lecture j’imaginais les personnages, les décors, … dans une réalité virtuelle. Cela m’a beaucoup plus car le style d’écriture de l’auteur et la trame de l’histoire s’y prêtent bien.

Il n’est tout de même pas nécessaire de connaître ou d’avoir joué au jeu « Assassin’s creed » pour comprendre et suivre l’intrigue de ce roman. Il est accessible à tous les jeunes fans de romans d’action et fantastique.

Note sur 5 : ♥♥♥

Manuel d’un garçon invisible

De Hélène Vignal
Chez Rouergue, Septembre 2016
Prix DOM : 9,78€

CVT_Manuel-dun-garcon-invisible_8546.jpg

A partir de 9 ans

Comment trouver sa place dans sa famille quand on a 11 ans !

 

Résumé

Vivien est un petit garçon de 11 ans, très discret. Trop discret! Surtout dans une famille aussi nombreuse, à tel point qu’il a l’impression de devenir parfois invisible. Ses cousines l’oublient sur la plage, sa mère le cherche alors qu’il se trouve juste sous son nez, à la boulangerie la vendeuse saute son tour alors qu’il fait la queue…

Des situations drôles, dont il ne peut tirer qu’une seule conclusion : il a le don d’invisibilité mais n’arrive pas encore à le contrôler ! Alors il décide (comme un scientifique) de noter dans un registre toutes ses « expériences de disparition » et leurs résultats :

Expérience de la broche :

Âge : 10 ans 3/4

Truc qui s’est passé : la broche que j’ai mise dans les mains de ma mère, le jour de son anniversaire, est restée tout emballée sur le buffet pendant deux semaines.

Résultat : quand on est invisible, on peut contaminer des objets qui deviennent invisibles à leur tour.

Il voudrait se faire aider mais ne peut dévoiler son don à n’importe qui. Puis un soir, dans sa chambre il fait une rencontre qui va tout changer.

Mon avis

L’auteure traite avec humour et adaptée au jeune public les questions que peuvent se poser les pré-adolescents qui cherchent leur identité et surtout une place dans leur famille.

Au début du récit, l’ambiguïté laisse à penser à un récit fantastique mais le lecteur comprend très vite que ce jeune garçon est trop discret et qu’on ne lui porte pas suffisamment d’attention.

Un petit plus

Une lecture musicale d’un extrait à la librairie Gilbert de Poitiers

Note sur 5 : ♥♥♥